Le Ministère > Structures Adminstratives

Attribution du ministre de l’Agriculture

Le Ministre de l’Agriculture exerce ses attributions sur :

A cet effet :
En tant que puissance publique :

Au titre du développement, l’agriculture :

Au titre de l’encadrement du secteur agricole :

L'organisation de l'administation centrale

L’administration centrale est organisée en 11 directions centrales

L'organisation de l'administration territoriale

Le ministère de l’Agriculture est organisé à l’intérieur du pays en :

  1. Direction des Services Agricoles (DSA) de Wilaya :
    Au nombre de 48 elles sont implantées dans chaque chef lieu de wilaya.
    Chaque DSA a pour tâches essentielles, la mise en œuvre des prérogatives du Ministère au niveau de la Wilaya, notamment en ce qui concerne la mission de puissance publique, et celle relative au développement de l’activité agricole en particulier dans le sens de l’augmentation et l’amélioration des potentialités existantes.
    Chaque Wilaya dispose en moyenne de 6 à 20 subdivisions, selon la spécificité et l’étendue de la surface agricole.
    Actuellement les subdivisions sont au ombre de 452 sur tout le territoire national, soit pour les 48 Wilayas, et chaque subdivision couvre entre une et 8 communes en moyenne.
  2. Les Conservations des Forêts (CF) :
    Au nombre de quarante huit (48), les Conservations des Forêts sont implantées dans chaque chef lieu de wilaya.
    Elles ont pour mission essentielle le développement, la valorisation, la protection, et la gestion du patrimoine forestier, et alfatier, dans le cadre de la politique forestière nationale.
    Le conservations des forêts sont subdivisées en circonscriptions avec compétence territoriale d’une Daïra administrative, et en districts forestiers pour une compétence territoriale d’une commune.
  3. Les Etablissement publics à caractère administratif (EPA) :
    Au nombre de quinze, ils sont implantés pour une grande partie dans la wilaya d’Alger.
    Ils ont pour principale mission, la mise en œuvre des programmes nationaux d’appui au développement agricole et à la profession.
    Deux Institut s’occupent de la recherche, l’Institut National de la Recherche Agronomique d’Algérie (INRAA) et l’Institut National de la recherche forestière (INRF).
    Ces Instituts disposent de fermes de démonstration et de production de semences, de laboratoires, d’ateliers techniques et pédagogiques et de terres agricoles pour les applications techniques et les démonstrations.
  4. Les Commissariats :
    Au nombre de deux, les Commissariat sont implantés à Djelfa, pour le Haut Commissariat au Développement de la Steppe (HCDS), et à Ouargla, pour le Commissariat au Développement de l’Agronomie Saharienne (CDARS).
  5. Etablissement de formation et de vulgarisation :
    Au nombre de quatorze implantés dans plusieurs wilayas, ces établissements représentent :
    • Les Instituts de technologies moyennes agricoles :
      Avec un nombre de huit, leurs mission essentielle est la formation de techniciens agricoles dans les différentes spécialités
    • Les centres de formation et de vulgarisation agricole :
      Au nombre de deux, ils ont pour mission essentielle de former des adjoints techniques de l’agriculture, ainsi que les vulgarisateurs agricoles.
    • Les Instituts de Recherche et de Technologie Forestière :
      Au nombre de deux, ils ont pour mission principale la recherche dans le domaine forestier, ainsi que la formation de techniciens forestiers.
    • Les Centres de formation d’Agents Techniques Spécialisés des Forêts :
      Au nombre de deux, ils sont implantés dans les wilayas de Médéa et Jijel.
      Ils ont pour mission principale de former des agents de protection des forêts.
  6. Les Réserves de Chasse et les Centres Cynégétiques :
    Au nombre de sept, elles sont implantées dans 6 wilayas, elles ont pour principale mission la production, et la protection des espèces cynégétiques ou exotiques en vue d’enrichir le patrimoine cynégétique national.
  7. Les parcs nationaux :
    Au nombre de huit, ils sont implantés dans 8 wilayas.
    Ils ont pour principales mission la protection et le développement des milieux naturels, et la préservation de la faune et la flore.
  8. L’Agence nationale pour la protection de la nature (ANN) :
    Elle est chargée de la gestion administrative des espaces naturels.